DIGITALE ANIME : L'ECHO DE LA COMMUNAUTÉ
DIGITALE ANIME : L'ECHO DE LA COMMUNAUTÉ

POKEMON ATTEINT UN NOUVEL ÂGE D’OR

POKEMON ATTEINT UN NOUVEL ÂGE D’OR

Après avoir progressivement reconquis un public adepte des pokemon, la licence de Nintendo va frapper un ultime coup avec la nouvelle version de son film Mewtwo contre-attaque.


C’est comme si tout avait été précisément prévu depuis le début. Accumulant une folle hype depuis la sortie de son bulldozer Pokémon Go, la licence s’apprête à apporter le coup de grâce d’une énergie retrouvée et revigorée, plus de vingt ans après des prémices, tout aussi fédérateurs. Avant une courte bande annonce, finalement très peu précise de son film Mewtwo Strikes Back! Evolution, Pokemon a assommé sévèrement la toile, provoquant une horde de retweets et une folie massive. Prévu pour le 12 juillet au Japon, le film pourrait bien écraser tous les records adjugés par la franchise depuis sa double décennie d’existence.

Et pour cause : les pokemon jouissent d’une progression phénoménale depuis leur regain de popularité à l’été 2016. La faute à une stratégie, peut-être pas forcément étayée à ce point, mais véritablement efficace. Game Freaks associée à Niantic, n’avait peut-être pas prévu le succès aussi colossal de son jeu événement, Pokémon Go. Pourtant, la licence, requinquée, a pu, par la suite, étaler sa science stratège pour ne pas « que » surfer sur une vague nostalgique. Mais bel et bien pour reconquérir à long terme l’audience qu’elle avait su ré-interpeller avec son jeu mobile.

Pokemon a frappé double. D’abord, en redevenant incontournable pour les jeunes enfants. Une série animée toujours aussi populaire, et surtout, des jeux de cartes au succès complètement dingue. Par ailleurs, la nouvelle ville d’Aloha et les sorties, coup sur coup, de Pokemon Soleil et Lune et de leurs suites, ont permis d’installer confortablement sa nouvelle génération au beau milieu d’une popularité en pleine reconstruction, en novembre 2016. Soit, une petite poignée de mois après avoir dévoilé Pokemon Go. D’une certaine manière, Pokemon Go, puis le dytique Lune et Soleil ont permis d’amorcer une nouvelle dynamique pour la franchise auprès du jeune public.
Le malin coup de la licence subsiste dans la forte nostalgie inculquée au centre de cette nouvelle version, mettant en scène d’anciens Pokemon sous de nouvelles formes intrigantes. Il fallait ensuite tenir les joueurs en haleine pendant quelques mois pour dévoiler avec un certain confort la pièce maîtresse de ce nouvel apogée : Pokemon: Let’s Go, Pikachu! and Let’s Go, Eevee! Publiée deux ans jour pour jour après Soleil et Lune, cette nouvelle version promet un retour à Kanto à travers une toute nouvelle expérience. Et surtout, sur la Nintendo Switch, la console événement de la firme japonaise. Véritable réussite, cette nouvelle production renoue avec les premiers succès de Pokemon et un accent véritable sur la nostalgie. En outre, la toute fraîche idéologie de Pokemon s’articule sur la volonté d’apporter une réelle plus-value en termes de gameplay en embrassant ce qui a fait sa réussite initiale : les premières générations.

C’est là que Pokemon ont réussi à retrouver une véritable pertinence. La nostalgie a toujours occupé une place particulière dans l’univers de Pokemon, notamment avec la multiplication de reboots pour actualiser avec précision les jeux à succès. Mais les très fortes successions de nouvelles générations dans un laps de temps parfois léger ont eu tendance à perdre des utilisateurs, étouffés par ces sorties. Finalement, à partir de Pokemon X et Y, la licence disposait d’une fanbase réduite, mais hautement qualifiée. Elle essuyait également de nombreux préjugés à son encontre, notamment le fait que grandir et jouer à Pokemon ne pouvaient aller de pair. Cette idée a aujourd’hui largement été écartée. Et en plus d’un public jeune, Pokemon a réussi à plaire au public qui avait fait sa popularité vingt années plus tôt.

C’est ainsi que, deux ans après avoir engendré une incroyable dynamique avec Pokemon Go, la franchise s’offre aujourd’hui une nouvelle apogée, concrétisée en juillet prochain par la sortie d’un film événement : Mewtwo Strikes Back! Evolution. Symbole entier d’une génération, Mewtwo contre-attaque a longtemps influencé les joueurs de Pokemon. Encore aujourd’hui, il reste de très loin, le plus marquant de l’intégralité des films diffusés par l’éditeur.
Et ayant renoué avec ses gloires certaines, Pokemon semble avoir compris une idée claire : la licence n’a pas vraiment besoin de multiplier ses créatures pour revenir au top. Au contraire, c’est sur la forme, plus que sur le fond, qu’elle est devenue aujourd’hui aussi populaire qu’il y a vingt ans. Mewtwo Strikes Back! Evolution n’en sera qu’un énième témoin. Aussi, il se pourrait bien que la sortie de cette nouvelle production cache soigneusement l’arrivée d’un nouvel opus, sur console portable cette fois-ci, pour fin 2019.
En 1998 au Japon, sortait Mewtwo contre-attaque, premier film Pokemon. Le long-métrage a été un succès immédiat à l’international, ancrant davantage encore Pokemon dans notre culture. Un remake de ce film iconique, intitulé Mewtwo Strikes Back Evolution, dont la sortie en salles est prévue pour le mois de juillet au Japon vient tout juste de dévoiler sa première bande-annonce.
Film le plus emblématique de la saga nippone, Mewtwo Strikes Back  va avoir le droit à un remake cette année. Accompagné d’une sortie japonaise placée au 12 juillet prochain, Mewtwo Strikes Back Evolution n’est autre que le 22 ème film de la licence. Une première bande-annonce vient d’être dévoilée et nous laisse découvrir à quoi ressemblera ce remake du long-métrage qui a ouvert la marche aux films Pokemon.
Véritable hommage à Mewtwo contre-attaque, ce remake signera, évidemment, le retour de Masachika Ichimura la voix originale de Mewtwo en japonais. La réalisation est assurée par Kunihiko Yuyama et Motonori Sakakibara, quand le scénario se base sur celui de Takeshi Shudo avait écrit pour le premier film le japonais étant décédé le 29 octobre 2010.

Comme vous avez pu le constater en visionnant la bande-annonce, tout est en CGI. C’est la première fois que l’intégralité d’un film Pokemon est intégralement réalisé en images de synthèse.
Toutefois, il n’est pas spécifié si le procédé sera réutilisé pour chaque nouveau film Pokemon ou s’il est spécifique à Mewtwo Strikes Back Evolution. Quoiqu’il en soit, la bande-annonce, qui ouvre sur une rétrospective du film paru en 1998, ne manquera pas de raviver quelques souvenirs chez bien des fans. Un film mémorable qui contient une des scènes, voire la scène, la plus triste de la saga.

Et votre avis ? laissez un commentaire

About

Rédacteur en chef et directeur général de Digitale anime | Pop Culture journaliste web | Réalisateur | Organisateur d'événement diplômé en marketing et en topographie.

Digitaleanime.dz est vote site d'information, de revus, podcast, vidéo et émission sur la culture populaire Geek en Algérie et le monde. Notre équipe s'assurera de vous proposer qualiticienne des billets d'informations de qualités. On vous remercie pour votre confiance et temps que vous nous accorder.

Nos partenaires

DIGITALE ANIME ++

Citation de la semaine

"Life isn't short you just gotta do more. Don't be afraid to go left if they go right ! Think different"

(Logan Paul)