DIGITALE ANIME : L'ECHO DE LA COMMUNAUTÉ
DIGITALE ANIME : L'ECHO DE LA COMMUNAUTÉ

AQUAMAN THE REVIEW

AQUAMAN THE REVIEW

Malgré l’échec de Justice League de Zack Snyder, le nouveau film du DC Extented Universe était très attendu. Avec à sa réalisation James Wan et le charismatique Jason Momoa dans le rôle principal, Aquaman avait tout du bloc-buster survitaminé.


On ne va pas y aller par quatre chemins, on passe un très bon moment devant Aquaman. Si l’histoire du film est on ne peut plus classique, et sans aucune réelle surprise, le récit est suffisamment dynamique pour que le spectateur venu en toutes connaissances de causes ne s’ennuie pas. Bien évidemment, si vous attendiez d’Aquaman qu’il soit au roi des Atlantes ce que The Dark Knight était à Batman, vous faites fausse route.

Une des plus grandes forces de ce blockbuster, ce sont ses effets spéciaux, très réussis. Visuellement, Aquaman est une vraie plaque. Du mouvement des cheveux dans l’eau très réaliste à la ville d’Atlantis, de la palette chromatique à la réalisation, tout est splendide. Là où Justice League de Snyder pêchait par des effets spéciaux parfois baveux, Aquaman est complètement maîtrisé.
Jason Momoa quant à lui fait du Jason Momoa : il est bourru et badass. Étant donné que le scénario est inspiré du run du New 52 de Geoff Johns, cela colle plutôt bien au personnage. Quand à Amber Heard, je l’ai également trouvée à l’aise dans son rôle. Un rôle très stéréotypé, c’est sûr, mais je trouve que le rôle comme le jeu de l’actrice fonctionnent. Le couple Jason Momoa / Amber Heard est très dynamique, les acteurs sembles fusionnels.
Si l’humour est bien présent, il ne désamorce jamais les scènes dramatiques, comme cela avait pu être le cas dans Justice League ou dans certains films Marvel, tels que Thor : Ragnarok ou Avengers : Infinity War.

On reprochera néanmoins au film l’absence d’un antagoniste véritable. Alors que les deux pires ennemis d’Aquaman Black Manta et Orm ont été introduits dans ce premier volet, aucun des deux n’est véritablement satisfaisant, et paraît apte à porter sur ses épaules la suite des aventures du roi des Atlantes.

Enfin, la musique ne n’est pas trop spesial ou cause trop l’emballement. Si j’ai apprécié les différentes sonorités, ce mélange hétéroclite a deux conséquences : tout d’abord, elle ne contribue pas à donner au film une entité sonore particulière, à tel point qu’aucun thème véritable ne semble se dégager ; ensuite, cette diversité sonore paraît parfois complètement artificielle, on passe d’une jolie musique de Rupert Gregson-Williams à It’s no Good du groupe de New Wave anglais Depeche Mode.

Comme dit dans la partie précédente, on passe un très bon moment devant ce Aquaman. Tout d’abord, j’ai particulièrement apprécié la quête initiatique d’Arthur Curry. Dans sa dernière vidéo dédiée au film, Captain Popcorn a d’ailleurs mis en évidence les inspirations d’Aquaman, du roi caché au héros entre deux mondes.
Néanmoins, je reprocherai au film la sous-exploitation de certains personnages, tels que Vulco , pourtant essentiel dans les comics. De même, on aurait apprécié voir plus le Dr. Shin, méchant important dans la mythologie Aquaman.
Si esthétiquement Black Manta était très réussi, j’ai trouvé le personnage assez fade. Même Orm, pourtant caricatural, m’a semblé plus convaincant. Néanmoins, on imagine que la collaboration entre le Dr. Shin et Black Manta explicitée dans la scène post-générique pourront rendre le personnage plus dangereux, néanmoins, son manque absolu de charisme me fait douter de ses capacités à devenir un méchant digne d’Aquaman.

Autre faiblesse du film, le message écologique est finalement complètement oublié. La pollution marine est une des causes de l’invasion imminente des Atlantes sur les Surfacions, pourtant, à la fin, alors qu’aucune solution n’a été trouvée, tout rentre dans l’ordre. Les Surfacions pourront continuer à polluer allègrement.

NOTE
+
– Un scénario classique mais dynamique
– Jason Momoa et Amber Heard fusionnels
– Les effets spéciaux exceptionnels
– Des personnages secondaires sous-exploités
– Une bande-son parfois trop artificielle
– Le discours de fond très vite oublié

Et votre avis ? laissez un commentaire

AQUAMAN THE REVIEW

AQUAMAN THE REVIEW
6.8

Editor Rating

 
 
 
 
 

AQUAMAN THE REVIEW

Malgré l’échec de Justice League de Zack Snyder, le nouveau film du DC Extented Universe était très attendu. Avec à sa réalisation James Wan (grand habitué des blockbusters) et le charismatique Jason Momoa dans le rôle principal, Aquaman avait tout du blocbuster survitaminé. Mais est-il à la hauteur pour sauver le DCEU du naufrage ? On l’a vu, et on vous donne notre avis.

About

Rédacteur en chef et directeur général de Digitale anime | Pop Culture journaliste web | Réalisateur | Organisateur d'événement diplômé en marketing et en topographie.

Digitaleanime.dz est vote site d'information, de revus, podcast, vidéo et émission sur la culture populaire Geek en Algérie et le monde. Notre équipe s'assurera de vous proposer qualiticienne des billets d'informations de qualités. On vous remercie pour votre confiance et temps que vous nous accorder.

Nos partenaires

DIGITALE ANIME ++

Citation de la semaine

"Life isn't short you just gotta do more. Don't be afraid to go left if they go right ! Think different"

(Logan Paul)